Production

Programmateurs : une aide à la mobilité pour voir les spectacles d’autres régions

Par Thomas Corlin | le | Diffusion, booking

Plusieurs agences régionales d’accompagnement culturel mettent au point Faire-Part, un dispositif d’aide à la mobilité pour encourager les programmateurs à voir les créations d’autres régions. Prochaine étape : le festival Avis de Grand Frais à Caen (Calvados).

Programmateurs : une aide à la mobilité pour voir les spectacles d’autres régions
Programmateurs : une aide à la mobilité pour voir les spectacles d’autres régions

Tout juste enclenché avant la crise sanitaire et interrompu pendant celle-ci, « Faire-Part », programme d’aide à la mobilité des programmateurs, prend d’autant plus son sens dans un contexte où de nombreuses créations n’auront pu être vues par les professionnels, festivals et spectacles ayant été annulés jusqu’en septembre.  

À l’initiative de la Collaborative, alliance de plusieurs agences culturelles régionales en faveur de la diffusion des projets artistiques, le dispositif comprend une bourse ProMob couvrant 80 % des frais de déplacement du programmateur, pour suivre un parcours de présentations de créations sur un territoire donné.

Cette prise en charge est proposée par la région Occitanie pour ses programmateurs locaux, et ne prend en charge qu’une seule personne par structure. Les lieux labellisés ne sont pas pris en compte.

La reprise du programme se fera lors du festival Avis de Grand Frais ! à Caen et ses alentours, en octobre prochain. 15 spectacles normands, bretons et ligériens, sélectionnées par des professionnels de ces régions, seront présentés sur 3 jours dans divers lieux. 

Parmi les autres festivals qui participeront à Faire-Part figurent Passages à Metz, Wet à Tours ou Mythos à Rennes. Pour demander à participer au programme, faire une demande aux contacts à trouver en suivant ce lien. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)