Production

30 sans-abri hébergés à la Friche La Belle de Mai (Marseille)

Le | Éco-responsabilité

Les artistes ne peuvent plus être accueillis en résidence pour cause de confinement ? Le lieu culturel pluridisciplinaire offre leurs chambres à des exclus du logement.

 30 sans-abri hébergés à la Friche La Belle de Mai (Marseille)
30 sans-abri hébergés à la Friche La Belle de Mai (Marseille)

Puisque La Friche La Belle de Mai, lieu culturel pluridisciplinaire du 3e arrondissement de Marseille, est fermée au public pour cause de confinement, elle a décidé d’accueillir 30 personnes sans-abri dans les espaces habituellement consacrés à l’accueil d’artistes en résidence de création. 

La Friche La Belle de Mai, avec ses cinq salles de spectacles et de concert, ses espaces d’exposition, sa librairie, sa crèche, son restaurant et ses espaces extérieurs (aire de jeux et de sport, jardins partagés, toit-terrasse), fédère une soixantaine de structures artistiques et culturelles, a décidé d’agir en lien avec le Groupe SOS Solidarités et en concertation avec la préfecture des Bouches-du-Rhône.

Transférer cet article à un(e) ami(e)