Publics

Déconfinement : des fiches de recommandations officielles à télécharger pour les lieux culturels

Par Thomas Corlin | le | Normes erp, réglementation sonore

Le Ministère de la Culture, avec la collaboration du monde du spectacle et de la santé, a réuni ses préconisations sanitaires pour réouvrir salles de spectacle et lieux d’exposition dans des fiches en accès libre.

La jauge des salles doit être recalculée pour laisser 4m2 d’espace par spectateur.
La jauge des salles doit être recalculée pour laisser 4m2 d’espace par spectateur.

De l’attente des spectateurs à la purge des canalisations après le confinement, de l’aération des salles au port du masque : tout y passe. En collaboration avec le Conseil National des Professions du Spectacle et des experts médicaux (le CMB, la Direccte IDF et la Cramif), le Ministère de la Culture propose des fiches détaillées pour accompagner l'éventuelle réouverture de certains lieux culturels dans le respect des multiples restrictions sanitaires en vigueur. Elles sont à télécharger librement en suivant ce lien, demeurent optionnelles et ne constituent pas des contraintes officielles à appliquer. 

On y retrouve bien sûr, point par point, le dispositif hygiénique désormais bien connu : plexiglas, masques, distanciation, traçage de la circulation, gel hydro-alcoolique en accès libre, renforcement du nettoyage avec désinfection, assainissement de l’air, etc. Mais on y trouve également des suggestions sur le placement des spectateurs et l’organisation des horaires. 

Ainsi, une « adaptation du rythme des spectacles » peut être réalisée, soit en décalant les horaires d’une salle à l’autre pour éviter des flux de spectateurs dans le lieu, soit en multipliant les représentations pour faire profiter du spectacle à un maximum de visiteurs malgré la limitation des jauges. 

Dans les salles, entrées et sorties doivent être régulées autant que possible, par exemple rang par rang, en avertissant les spectateurs. Optimalement, chaque spectateur doit disposer de 4 m2, ce qui nécessite des sièges vacants autour de lui - ceci ne s’applique pas aux « groupes de réservation », qui pourraient donc impliquer de nouveaux paramètres de billetterie. 

Des propositions créatives sont faites pour espacer le public dans les spectacles « debout », comme les concerts. Si le marquage ne suffit pas, il serait possible d’utiliser des « ready made qui participent à l’expérience (cabines, loges) ». Quant aux spectacles en espace public, ils ne sont pas totalement exclus, mais seulement dans des « zones de faible densité de passage », ou en mettant en place un contrôle de jauge lorsque l’espace est déjà délimité. 

Ces documents existent également pour les musées, les monuments, les espaces d’exposition ainsi que pour les librairies ou espaces de restauration à l’intérieur de ces lieux, pour les conservatoires, pour les actions d’EAC,

Transférer cet article à un(e) ami(e)