Publics

Montpellier : quel concert-test au Secret Place ?

Par Thomas Corlin | le | Sécurité, accueil

C’est le Secret Place à Saint-Jean-de-Védas (Hérault) qui accueillera d’ici le 8 juin deux concerts-tests à petite échelle, validés par le Ministère de la Culture. Dépistage salivaire le jour J, tirage au sort, plan de circulation : le protocole diffère légèrement de celui prévu à Paris le 29 mai.

Saint-Jean-de-Védas est limitrophe avec Montpellier. - © Mairie de Montpellier
Saint-Jean-de-Védas est limitrophe avec Montpellier. - © Mairie de Montpellier

Le feuilleton des concerts-tests continue, avec ses rebondissements. Alors que l’expérience marseillaise (prévue au Dôme, 4e) a été abandonnée en raison d’un protocole jugé trop risqué et celle de Paris (à l’Accor Hotel Arena, 12e) se construit sur un protocole très contraignant. A Saint-Jean-de-Védas, tout près de Montpellier (Hérault), le Secret Place accueillera deux événements de plus petite taille qui sont voulus comme complémentaires de l’expérience de grande échelle qui se tiendra le 29 mai à Paris. 

Cette opération a été pilotée par le CHU de Montpellier, l’Association des Producteurs et des Éditeurs de Musique (APEM), et l'équipe du Secret Place, lieu associatif géré par Toutafond. Aucune date n’est pour l’instant précisée, mais l'événement devrait se tenir d’ici le 8 juin, et la programmation sera révélée entre temps - l'événement est bien sûr gratuit. 

La protocole se déroule ainsi : 

  • 215 personnes assisteront au concert sur place, dans une salle au format club. Elles seront testées jusqu'à 15h le jour du concert grâce à un nouveau test salivaire, EasyCov, élaboré par la société Sys2Diag. Celui-ci serait fiable de « 87 à 88 % », selon François Pinchon, gérant du Secret Place. Entrée et sortie seront strictement contrôlées, le gel hydroalcoolique sera mis à disposition et le masque sera obligatoire. 

  • Aucune distanciation physique ne sera imposée sur place, l'événement aura lieu debout, et la salle sera assainie entre les deux concerts. 

  • Il n’y aura pas de bar dans l’espace intérieur, mais il y en aura un dans l’espace extérieur dont dispose le lieu, à savoir 600 m2

  • 430 personnes suivront le concert en ligne, à distance, de chez eux. 

  • Tous les participants seront retestés sept jours après l'événement. Les résultats des deux groupes seront alors comparés, d’abord par des chercheurs, puis présentés aux services de l'État.

  • Les spectateurs seront tirés au sort sur une plateforme bientôt mise en ligne. Au total, 1 290 personnes seront sélectionnées pour les deux événements. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)