Ventes, finances

La SPPF apporte son aide aux producteurs phonographiques indépendants

Par Thomas Corlin | le | Subventions, mécénat, aides

La SPPF verse 4 M€ d’avance aux producteurs phonographiques pour pallier le manque à gagner engendré par la crise sanitaire.

La SPPF apporte son aide aux producteurs phonographiques indépendants
La SPPF apporte son aide aux producteurs phonographiques indépendants

À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles : la Société des Producteurs de Phonogrammes en France accorde une avance de 4 M€ à ses membres. Ils seront récupérés fin 2021 par remboursement ou déduction sur les droits voisins générés d’ici là par leur catalogue. Cette aide anticipe la baisse de revenus en partie engendrée par la fermeture des lieux de diffusion, dont découlent une partie des perceptions de droits voisins. 

La SPPF estime pour l’instant la perte sur les droits collectés à 28 M€ hors taxes

Peuvent prétendre à cette aide les associés de la SPPF exerçant exclusivement ou principalement l’activité de production phonographique (développement de carrière d’artiste de la musique incluant production et distribution). Ils doivent :

  • avoir été éligibles à une avance financière de plus de 500 euros minimum en décembre 2019,
  • avoir déposé un album et déclaré des ventes sur les 3 dernières années,
  • résider en France.

Un « formulaire d’avance exceptionnelle » est à remplir avant le 20 avril sur l’espace personnel des membres éligibles, sur le site de la SPPF. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)