Ventes, finances

Soutien à la musique : de nouvelles aides créés par le CNM

Par Thomas Corlin | le | Subventions, mécénat, aides

C’est voté : le Centre National de la Musique a reconduit 19 dispositifs d’aide, annonce 6 nouveaux fonds de soutien et 4 nouveaux dispositifs d’aides sélectives.

161 millions d’euros ont été répartis selon les besoins de la filière. - © D.R.
161 millions d’euros ont été répartis selon les besoins de la filière. - © D.R.

Après un an de difficultés sans précédent pour le secteur culturel et la musique en particulier, les mesures de soutien s’affinent encore, comme en témoigne le règlement des aides financières du Centre National de la Musique pour l’année 2021, approuvé par son Conseil d’Administration cette semaine. 

Ce règlement précise la reconduite de 19 dispositifs déjà actifs. Parmi ceux-ci se trouvent des soutiens à l’aménagement des salles, au développement professionnel, aux disquaires, aux éditeurs, à la production phonographique ou à l’export. 

D’autres fonds et aides sont inaugurés cette année, dont 6 fonds de soutien spécialement créés pour la relance post-crise : 

  • 115 millions d’euros sont consacrés à la sauvegarde des entreprises.
  • 10 millions sont alloués à la sécurisation des revenus des auteurs et compositeurs.
  • 12 millions sont réservés à la relance de la production phonographique, et 5 millions à ses distributeurs et producteurs.
  • 5 millions vont à la sauvegarde des managers, agents, attachés de presse et autres « entreprises du spectacle ».
  • 5 millions participeront à la sauvegarde des éditeurs.

Sont également lancés 4 dispositifs d’aides sélectives : 

  • 6 millions d’euros pour un « dispositif transitoire » d’aide à la création, à la production et à la diffusion de spectacle vivant.
  • 2 millions alimenteront deux dispositifs en direction des auteurs et compositeurs.
  • et 1 million sera consacré à l'égalité femmes-hommes.

Ce découpage des aides est le fruit de « deux mois de concertation avec des professionnels de la filière ».

Les commissions d’attribution de ces aides seront composées « dans les prochains jours » et respecteront le principe de parité entre hommes et femmes. D’autres programmes d’aides, également pérennes, seront à l'étude, notamment en direction des festivals, des promoteurs/diffuseurs et de la transition numérique.

Transférer cet article à un(e) ami(e)