Juridique, rh

Édition : Jellynote, une plateforme pour valoriser les partitions musicales

Par Thomas Corlin | le | Droit d’auteur

Et si les partitions d'œuvres musicales procuraient des revenus aux artistes issus des musiques actuelles ? La plateforme française Jellynote propose d’encadrer et de stimuler une pratique toujours très vivante.

Le marché des partitions musicales représente jusqu'à 1,5 milliards de dollars d’après Jellynote. - © D.R.
Le marché des partitions musicales représente jusqu'à 1,5 milliards de dollars d’après Jellynote. - © D.R.

Qui pensait que les artistes ne posaient plus leurs compositions sur des portées ? Sûrement pas Flore Wang et Sylvain Streiff qui ont transformé une plateforme d’apprentissage musical, Jellynote, en une communauté plus vaste de musiciens, professeurs et amateurs réunis autour du support de la partition.

Flore Wang, issue du design et du milieu des fonds d’investissements, et Sylvain Streiff, musicien et professeur, proposent avec cette plateforme d'encadrer et de fluidifier le dépôt légal et la publication des partitions. Elle fonctionne également comme un réseau social de passionnés qui déposent leurs œuvres originales ou transcrivent des morceaux existants, s’ajoutant à un répertoires déjà conséquents de compositions.

L’initiative porte sur des domaines où la partition est moins présente, comme les musiques actuelles et le jazz, et entend faciliter des démarches devenues, selon ses instigateurs, « opaques » dans le circuit de l'édition musicale classique. Jellynote entend accompagner la partition dans sa transition du papier au numérique.

Logo de Jellynote
Logo de Jellynote - © D.R.

Le site et l’application qui l’accompagne offrent également plusieurs outils pédagogiques de pratique musicale, à la fois pour écrire soi-même ses partitions et les interpréter.

Jellynote assure la licence, la technique et la circulation en ligne des travaux de ses membres - la société compte un million d’utilisateurs mensuels en 2020. Ceux-ci peuvent consulter sur un tableau de bord en ligne l’exploitation de leurs œuvres. Chaque dépôt fait l’objet d’une répartition 80/20 en faveur du créateur. Une avance de 100 $ lui est par ailleurs proposée sur les premières partitions déposées. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)