Production

Prestataires du spectacle : « l’alerte rouge » du Synpase

Par Thomas Corlin | le | Matériel

Du 14 au 18 septembre dernier, plusieurs équipements ou bâtiments publics se sont éclairés d’un rouge vif en soutien aux prestataires et sous-traitants employés dans le spectacle vivant. À l’initiative du Synpase, l’opération « Alerte Rouge » visait à sensibiliser le milieu culturel sur la situation alarmante dans laquelle la crise sanitaire a plongé de nombreuses entreprises.

Les prestataires du spectacle vivant et de l'événementiel accusent une baisse d’activité de 80 %. - © DR
Les prestataires du spectacle vivant et de l'événementiel accusent une baisse d’activité de 80 %. - © DR

La semaine dernière, le Chateau de Martragny (Normandie), le Palais des Congrès et des Expositions Marseille Chanot (PACA), la mairie d'Évian (Auvergne-Rhône-Alpes) ou la salle de spectacle Malraux à Chambery et bien d’autres sur le territoire, sont tous passés au rouge pendant quelques jours. S’ils étaient ainsi éclairés, c'était dans le cadre de l’opération « Alerte Rouge » lancée par le Syndicat National des Prestataires de l’Audiovisuel Scénique et Événementiel (Synpase). 

Logo de l’opération Alerte Rouge
Logo de l’opération Alerte Rouge - © DR

Le syndicat représente les entreprises dont l’activité est considérée comme un « soutien au spectacle vivant »  : son, lumière, machinerie, structure, backline, régie, mais aussi traiteurs, costumes, etc. Ces prestataires sont rarement mis en avant, et seuls quelques acteurs du secteur culturel, notamment dans les structures de production qui les font travailler, signalent la détresse dans laquelle ceux-ci se retrouvent depuis la crise. 

Le Synpase a donc choisi la couleur rouge pour attirer l’attention des médias et du secteur sur le sort de ces métiers peu visibles dans l'écosystème culturel. Selon lui, ses adhérents accusent une baisse de 80 % de leur chiffre d’affaire, et prévoit la disparition d’une entreprise sur deux d’ici 6 mois sans soutien du gouvernement.

Logo du Syndicat Synapse
Logo du Syndicat Synapse - © DR

Parmi les revendications de l’opération se trouvent la mise en place d’un plan de soutien adapté aux TPE et PME employées dans l'événementiel et le spectacle, la prolongation du chômage technique et une assurance annulation. 

Le Syndicat a publié une vidéo revenant sur la participation nationale à l’opération. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)