Production

Scène nationale : comment Bonlieu (Annecy) animera-t-il une friche confiée par la Ville ?

Par Thomas Corlin | le | Plein air

Dans le cadre de la rénovation du quartier Trois Fontaines, la Ville de Annecy a confié à la scène nationale Bonlieu l’animation artistique d’une zone ferroviaire désaffectée. La structure a collaboré sur le projet avec un cabinet d’architectes, et réfléchit aux modalités d’accueil en vue d’une ouverture début juillet dans le cadre de l'événement Annecy Paysages, selon son directeur Salvador Garcia.

Bonlieu programmera concerts et petites formes dans l’espace. - © D.R.
Bonlieu programmera concerts et petites formes dans l’espace. - © D.R.

Comment l’animation culturelle de la Friche des Rails a-t-elle été confiée à Bonlieu ?

Il y a cinq ans, nous avons transformé une manifestation d’arts de la rue en un événement intitulé Annecy Paysages, qui met en valeur le patrimoine urbain et naturel du territoire en déployant, sur trois mois, 40 installations d’architectes, artistes, jardiniers, etc. Le nouveau maire vert d’Annecy, François Astorg, a alors pensé à nous pour amorcer la consultation des habitants du quartier de Trois Fontaines en vue de sa rénovation. L’objectif est de créer dans cette zone ferroviaire et artisanale désaffectée de plus de 2 300 m2 un espace ludique dans lequel les habitants s’investiraient, en amont d’une consultation locale quant à l’avenir du quartier et des aménagements qui y seront effectués. L’occupation durera trois ans ou plus.

Quel projet comptez-vous déployer sur le lieu ?

Il ne s’agit ni d’un tiers lieu ou d’un espace annexe pour Bonlieu. Nous sommes là pour accompagner l’appropriation de cet espace par les habitants, les inciter à y intervenir eux-mêmes et renouveler l’intérêt autour de ce site s’il retombe. Nous n’avons pas à prescrire d’usages, cela doit venir des citoyens eux-mêmes. 

Il ne s’agit ni d’un tiers lieu ou d’un espace annexe pour Bon Lieu.

Pour l’instant, nous avons encadré l’achat d’une installation, une pièce commandée au cabinet d’architectes et designers bordelais Le Bruit du Frigo, que nous connaissons bien. Ils ont conçu du mobilier permettant d’organiser des petits spectacles, des réunions publiques ou autres, avec une agora pouvant accueillir environ 200 personnes. Les éléments du mobilier rapellleront le passé ferroviaire du site, avec des wagons réaménagés en espace de jardin, en jeux pour enfants, en zone de pique-nique, etc.

Ensuite, nous sommes chargés d’imaginer une animation pour le lieu. Du fait des conditions sanitaires constamment changeantes, nous n’en sommes qu’au stade des hypothèses. Bonlieu a produit cette année six petites formes qui ont pu tourner sur le réseau scolaire, et nous envisageons de les faire jouer dans cette friche. Le calendrier de déconfinement n’indique pas encore ce qui peut se faire dans l’espace public, où le contrôle de jauge n’est pas aussi évident que dans un espace fermé. Nous ne savons donc pas dans quelles conditions le lieu sera inauguré, bien qu’il fasse déjà partie de la programmation d’Annecy Paysages, qui début le 3 juillet. 

En hiver, la Ville prendra le relai avec ses services socio-culturels et ses centres de loisirs.

Comment sont alors financés cet espace et sa programmation ? 

Spectacle mis en scène par Rachid Ouramdane pour la Grande Balade 2020 programmées par Bon Lieu. - © Marc Domage
Spectacle mis en scène par Rachid Ouramdane pour la Grande Balade 2020 programmées par Bon Lieu. - © Marc Domage

L’aménagement de l’espace et le mobilier créé à cet effet sont pris en charge par la Ville, sur le budget dédié à la rénovation urbaine. La programmation de Bonlieu sera prise en charge sur notre budget.

Mis à part cette friche, comment s’est passée cette année de crise pour Bonlieu et qu’envisagez-vous pour la réouverture des lieux culturels ? 

Nous n’avons jamais autant travaillé que cette année, paradoxalement. Le lieu a été occupé 300 jours, 253 artistes y ont travaillé, 14 spectacles ont été produits et nous avons pu en jouer quelques-uns hors les murs. 

Aucun spectacle n’a été montré au public en intérieur depuis mars 2020, mais nous avons pu en jouer de nombreux devant des milliers de spectateurs grâce à notre programmation en plein air intitulée la Grande Balade, un parcours de 9 km montant jusqu'à 1 700 mètres d’altitude dans le cadre d’Annecy Paysages l'été dernier. Les spectacles reprendront le 12 septembre prochain dans nos deux salles. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)