Publics

Danse et médiation : le jeu en ligne Skillz, de la Compagnie par Terre, promeut la culture hip-hop

Par Bertrand Dicale | le | Médiation

La Compagnie par Terre a lancé Skillz, un jeu éducatif en ligne consacré à la danse hip-hop, en coproduction avec l’Auditorium Seynod d’Annecy (Haute-Savoie). Directrice de la compagnie, Anne Nguyen nous explique comment ce jeu est un outil d’éducation artistique efficace.

Yves Mwamba dans le spectacle « Hip Hop Nakupenda » de la compagnie Par Terre. - © Yannick Perrin
Yves Mwamba dans le spectacle « Hip Hop Nakupenda » de la compagnie Par Terre. - © Yannick Perrin

À quels besoins vient répondre la mise en place du jeu Skillz ?

Trois cent vingt-huit boucles interprétées par trente-neuf danseurs.

Depuis 2005, nous présentons des spectacles de danse en France et à l’international. Nous nous sommes rendus compte qu’il y a une méconnaissance de la culture hip-hop. Ce mouvement est souvent réduit au break dance ou au rap mainstream. Au fil des années, le grand public a oublié le message politique et la dimension sociale du hip-hop. Nous avons mis en place Skillz afin de montrer la richesse culturelle portée par ce mouvement et tous les courants artistiques qui en découlent. C’est un univers très riche tant sur la forme que sur le fond. L’objectif est de promouvoir cette diversité.

Le jeu met en scène trente-neuf danseurs dans des performances individuelles présentées sous forme de courtes vidéos. Les artistes se produisent dans les onze disciplines du hip-hop : breaking, hip-hop freestyle, house dance, locking, popping, top rocking, waacking, voguing, hype, jazz-rock et krumping. Les utilisateurs peuvent jouer à l’infini plusieurs parties de soixante-quatre secondes chacune. La sélection des danseurs est aléatoire avec trois cent vingt-huit boucles différentes dansées par les trente-neuf danseurs. Le joueur doit choisir entre quatre réponses pour identifier la discipline incarnée par l’artiste sur l’écran. Les utilisateurs peuvent donc visualiser clairement tous les styles qui composent le mouvement hip-hop. 


La danseuse Sonia Bel Hadj dans le jeu « Skillz ». - © Compagnie par Terre & L’auditorium Seynod
La danseuse Sonia Bel Hadj dans le jeu « Skillz ». - © Compagnie par Terre & L’auditorium Seynod

La danse est l’art du mouvement, pourquoi avoir choisi un support digital pour initier le public au hip-hop ?

Notre utilisation du digital vient en complément de nos actions de terrain. Nous effectuons de nombreux ateliers auprès des jeunes pour les sensibiliser à la culture hip-hop. Bien que le contact réel soit le meilleur moyen de transmettre l’art de la danse, le digital offre de nombreux avantages. Proposer un contenu éducatif vidéo en accès libre et gratuit est une solution efficace pour rendre la culture hip-hop accessible au plus grand nombre, particulièrement aux jeunes. Dans une société comme la nôtre, l’utilisation du numérique est indispensable pour parler à la jeunesse. C’est pourquoi notre jeu Skillz est disponible sur notre site internet avec une interface qui s’adapte à chaque type d’écran. Réussir l’éducation artistique des jeunes passe par la capacité des artistes à s’emparer des plateformes numériques pour promouvoir leur art. Notre jeu Skillz s’inscrit dans cette dynamique.

Avez-vous reçu des aides pour mettre en place ce projet  ?

Des professionnels ont testé le jeu et ils ont reconnu que leur culture hip-hop était limitée.

Dans le cadre de notre partenariat, nous avons reçu un important soutien de l’Auditorium Seynod d’Annecy, qui nous a accompagné dans la production du jeu Skillz et dans le travail effectué avec les artistes. La directrice de l’établissement, Chloé Le Nôtre, nous a conduit dans l’obtention d’une aide d’État spécifique aux actions culturelles et numériques. Nous avons également reçu d’autres soutiens financiers, notamment de la part de l’Office national de diffusion artistique. La création du jeu Skillz nous sert également d’outil dans la promotion de nos activités ainsi que dans la mise en place de nouvelles actions et le développement de nouvelles créations. Notre partenariat avec l’Auditorium nous a permis de travailler avec le chorégraphe Yves Mwamba. Il a participé à l’élaboration du jeu Skillz et cette collaboration a débouché sur la création d’un nouveau spectacle intitulé Hip-hop Nakupenda, actuellement en tournée et très demandé lors de conférences dansées.

Anne Nguyễn, directrice de la Compagnie par Terre. - © Philippe Gramard
Anne Nguyễn, directrice de la Compagnie par Terre. - © Philippe Gramard

Quels sont les retours des utilisateurs ?

Les retours du public sont très positifs. Le caractère ludique de ce jeu permet aux jeunes de rapidement se familiariser avec l’univers hip-hop. Nous obtenons également beaucoup de réactions positives de la part des acteurs du monde de la culture. Plusieurs professionnels ont testé le jeu et ils ont reconnu que leur culture hip-hop était limitée. Ils ont apprécié la dimension de découverte qu’apporte Skillz. Le jeu peut aussi s’avérer être un outil de médiation efficace. Lors de l’inauguration de notre spectacle Hip-hop Nakupenda avec Yves Mwamba à l’Auditorium Seynod d’Annecy, le public avait la possibilité de tester le jeu sur les tablettes de l’établissement. Cela a créé un moment de convivialité très fort où les enfants et les parents jouaient ensemble sur les écrans. Nous étions satisfaits de voir qu’il s’amusaient mais surtout qu’ils apprenaient davantage sur cet univers.

Transférer cet article à un(e) ami(e)