Publics

Médiation : après la visite « flash », le Musée des Beaux-Arts de Caen lance la visite de 15 minutes

Le | Médiation

Après la découverte d’un tableau en trente minutes, lancée en 2021, le Musée des Beaux-Arts de Caen (Calvados) va proposer à partir de l’été 2023 des visites extra flash avec la présentation d’une œuvre en quinze minutes. Responsable de la programmation culturelle et de la communication du musée, Anne Bernardo nous explique le fonctionnement de ces visites.

Le Musée des beaux-Arts de Caen. © Aure Boscher - © Aure Boscher
Le Musée des beaux-Arts de Caen. © Aure Boscher - © Aure Boscher

Pourquoi avez-vous lancé ce type de visite ?

L’objectif est d’intéresser en particulier les visiteurs qui n’ont pas préparé leur visite.

Comme tous les professionnels de la culture, nous sommes constamment en réflexion sur la manière d’améliorer l’offre proposée aux visiteurs. Lorsque nous analysons les profils du public fréquentant notre établissement, nous observons deux blocs. Il y a un public adepte des longues visites traditionnelles portant sur des thèmes et des artistes particuliers. Ces visiteurs sont plutôt des habitués des musées. Ils constituent une base importante dans la fréquentation de notre établissement. 

En revanche, il y a un autre bloc avec des personnes fréquentant peu les lieux de culture. C’est à ce type de visiteurs qu’il faut proposer de nouveaux modes de relations. Les visites « flash » et « extra flash » ont été mises en place dans cet objectif. Ces formats offrent une liberté totale au public. La visite est gratuite et ne nécessite pas d’inscription. Le visiteur peut quitter ou intégrer la session à tout moment. Chacun s’approprie le musée à sa manière et ces visites servent de porte d’entrée pour emmener ensuite les visiteurs vers les expositions permanentes. Ce sont des solutions complémentaires qui permettent d’avoir une offre complète. 

Comment se déroulent ces visites « flash » et « extra flash » ?

Dans les salles du Musée des Beaux-Arts de Caen. - © Aure Boscher
Dans les salles du Musée des Beaux-Arts de Caen. - © Aure Boscher

Depuis l’an dernier, nous proposons des visites « flash » un week-end par mois, généralement le samedi. Ces sessions ont lieu à quatre reprises entre 14 et 16 heures pendant trente minutes. L’objectif est de rassembler un maximum de monde et de réussir à intéresser l’ensemble des visiteurs présents dans le musée à ce moment précis, en particulier ceux qui n’ont pas préparé leur visite. Il faut proposer ces sessions « flash » aux meilleures horaires d’affluence. En ce qui nous concerne il s’agit des week-ends, des vacances scolaires et bien sûr de la période estivale.

Il faut également maximiser le travail de notre personnel de médiation. Ce n’est pas avantageux d’avoir un médiateur mobilisé pour un groupe de trois ou quatre personnes. Il faut des groupes plus nombreux, avec une jauge limitée à vingt personnes. La première session de 14 heures commence généralement avec une dizaine de personnes mais les visiteurs adhèrent très vite au mouvement et nous sommes très souvent complets. Nous reconduisons l’expérience pour la deuxième année consécutive car c’est une réussite. 

Les visites « extra flash » que nous allons mettre en en place pour l’exposition Têtes de Méduse en 2023 s’inscrivent dans la même démarche. Elles auront lieu seulement en été. Il y aura treize sessions toutes les quinze minutes entre 14h30 et 17h30. Ces visites « extra flash » mettront en valeur treize tableaux, ces formats courts permettant aux visiteurs de découvrir les œuvres phares d’une collection en quelques instants et d’avoir un éclairage global.

Comment s’organise votre personnel de médiation ?

Nos médiateurs se relaieront pour faire découvrir treize tableaux de l’exposition « Têtes de Méduse ».

Nous disposons de quatre médiateurs permanents et de quatre médiateurs vacataires (en ce qui les concerne, nous n’avons pas recours à des agences d’intérim mais plutôt à des médiateurs indépendants). Cette répartition est intéressante car la moitié de l’équipe  connait très bien le musée et l’autre moitié apporte une vision extérieure. Notre équipe de médiation est plutôt jeune avec un regard novateur sur l’histoire de l’art.

Durant les visites « flash », un médiateur présente le tableau surprise. Pour nos visites « extra flash », nos médiateurs se relaieront afin de faire découvrir treize tableaux de l’exposition Têtes de Méduse au public. Cette exposition sera répartie dans quatre salles. Le rôle des médiateurs sera de présenter l’iconographie des œuvres, leur place dans l’histoire de l’art et leur importance dans l’exposition. Les œuvres choisies sont importantes car on ne présente pas l’exposition dans sa totalité. La sélection doit donner aux visiteurs l’envie d’aller plus loin.

Transférer cet article à un(e) ami(e)