Production

Éco-responsabilité : un questionnaire pour de bonnes pratiques en tournée

Par Thomas Corlin | le |  Éco-responsabilité

À l’initiative de plusieurs réseaux en France et au Canada, le secteur musical recense les meilleures pratiques en terme de tournées éco-responsables dans un questionnaire lancé dans le cadre de l’opération Starter visant à rendre le spectacle plus vert.

Éco-responsabilité : un questionnaire pour de bonnes pratiques en tournée
Éco-responsabilité : un questionnaire pour de bonnes pratiques en tournée

ce lienAprès la prise de conscience, vient le temps de l’action. Progressivement sensibilisé aux impératifs écologiques, le secteur culturel s’organise pas à pas pour réduire son impact sur l’environnement et assainir ses pratiques. Associations, lobbying, groupes de travail : l'éco-responsabilité fait son chemin dans les arts, et cela à chaque endroit de la chaîne - du public aux artistes.

C’est au niveau des tournées que le projet Starter (pour « Spectacles et Tournées d’Artistes Éco-Responsables ») entend agir, en faisant dans un premier temps circuler un questionnaire à l’adresse des promoteurs, tourneurs, roadies, régisseurs et artistes, pour constituer une boîte à outils avec les initiatives déjà mises en œuvre par des structures, et en imaginer d’autres. 

La Fedelima, France Festivals, Grand Bureau, le Réseau des Musiques Actuelles en Île-de-France ou le Conseil Québécois des Événements Éco-responsables participent à Starter.

Le questionnaire se concentre particulièrement sur l’organisation des tournées, activité centrale du secteur, et à ses statistiques en terme d'énergie, d’alimentation, de ressources. Éviter la surconsommation, limiter les déchets ou économiser des énergies dépend d’actions parfois insignifiantes, à inscrire dans les pratiques du quotidien, en adaptant par exemple les « riders », les caterings et les fiches techniques pour plus de sobriété.

Participent déjà à Starter, la Fedelima (Fédération des lieux de musiques actuelles), France Festivals, Grand Bureau, le Réseau des Musiques Actuelles en Île-de-France ou le Conseil Québécois des Événements Éco-responsables

Pour répondre en ligne au questionnaire, il suffit de prendre une vingtaine de minutes et de suivre ce lien

Transférer cet article à un(e) ami(e)