Production

Livestream : la technologie binaurale du Studio des Sons Animés pour les concerts en ligne

Par Thomas Corlin | le | Matériel

En Île-de-France, le Studio des Sons Animés adapte actuellement la technologie sonore binaurale au support livestream. Son fondateur Mathieu Rossier en fait la démonstration chaque vendredi à 22h à travers des concerts en ligne sous son nom de scène Elephantmat, et décrit l’intérêt de ce mode d'écoute dans le contexte actuel.

Le studio des Sons Animés, à Bezons (95). - © Louis Lefranc
Le studio des Sons Animés, à Bezons (95). - © Louis Lefranc

Comment s’intègre le son binaural au livestream ?

Pour intégrer la technologie au livestream, il nous suffit d’encoder le flux audio dans un format binaural. Ainsi, la mise en espace du son produit est restituée. L’auditeur peut donc écouter en 3 dimensions, et les éléments sonores peuvent se déplacer. L’auditeur n’a besoin d’aucun matériel spécifique pour en profiter, si ce n’est d’un casque stéréo classique, le binaural n’exploitant que l’espace gauche-droite. 

L’auditeur n’a besoin d’aucun matériel spécifique.

Les ressources en terme de production sont assez copieuses : le logiciel de production Ableton, le logiciel de spacialisation, un encodeur binaural et un outil de streaming permettant d’envoyer le flux. Le livestream n’est en rien saturé par les informations de cette qualité sonore. 

Pour rappel, le son binaural est une technique qui garantit une restitution du son en trois dimensions et totalement naturelle avec un casque ou des écouteurs. La Synthèse de Champs Sonores est un ensemble d’algorithmes développés depuis les années 70 par l'IRCAM, et depuis adoptée par différentes entreprises, dont Sonic Emotion, depuis rachetée par Sennheiser. Récemment, c’est par exemple l’artiste Molécule qui, avec l’aide de son ingénieur du son et sur une technologie différente de la nôtre, l’a employée et popularisée. 

Quel est le marché du binaural en général ?

Nous sommes le premier studio français à être spécialisé dans les contenus sonores immersifs, tels que l’ambisonique, le dolby-atmos, le binaural ou le son objet. 

Nos clients proviennent généralement de la musique électronique : les artistes eux-mêmes, ou des labels, des tourneurs. Il s’agit soit de produire des albums dans des formats audio 3D pour de la distribution digitale, soit de préparer des sons pour des concerts dans ce format. Nous souhaitons que l’artiste soit propriétaire de son écriture sonore spatiale, nous lui donnons donc accès aux outils et à de la formation. 

L’installation binaurale au studio des Sons Animés.
L’installation binaurale au studio des Sons Animés. - © D.R.

Le secteur de la musique classique se montre de plus en plus intéressé par le son spatialisé également. Des ingénieurs du son utilisent le procédé pour replacer les instruments dans l’espace acoustique selon leur place originale dans l’orchestre.

D’autres clients nous arrivent de la culture au sens plus large : les fondations d’art contemporain, les expositions immersives, l'événementiel corporate également (Cartier ou Ford ont fait appel à nos services, par exemple). 

Comment pourrait se chiffrer cette prestation ? 

Le studio se loue à partir de 800 euros par jour sans ingénieur. Un concert en binaural nécessite environ 2 ou 3 jours de studio de préparation et un accompagnement technique. 

J’avais lancé une série de concerts les samedis soirs pendant le premier confinement, de mars à mai, qui avaient rencontré un certain succès, notamment auprès du public classique. Ils ont désormais lieu le vendredi soir à 22h, et peuvent être suivis sur la page Facebook de mon projet musical Elephantmat

Transférer cet article à un(e) ami(e)