Publics

Médiation culturelle : un chatbot pour accompagner les visiteurs du Centre Pompidou

Par Thomas Corlin | le | Médiation

Le Centre Pompidou (Paris 4e) est désormais doté de son propre chatbot, conçu par Ask Mona, pour accompagner les visiteurs dans sa collection.

L’application accompagne la visite au fil de la collection. - © D.R.
L’application accompagne la visite au fil de la collection. - © D.R.

Des visites virtuelles aux supports VR, la présence de la tech s’est renforcée dans les lieux d’exposition depuis la crise. Si c’est en ligne qu’elle se déploie le plus souvent, elle s’immisce aussi sur site. Les applications d’accompagnement se multiplient, et avec elles les chatbots, ces agents conversationnels animés par intelligence artificielle. 

C’est au tour du Centre Pompidou d’avoir son chatbot, pour lequel il a fait appel au prestataire Ask Mona. Portée par une deuxième levée de fonds de 2M€ de la BPIFrance et de Saga Invest, la start-up est spécialisée dans le développement d’outils visant à simplifier les relations entre institutions culturelles et visiteurs - elle a déjà travaillé notamment pour la Fondation Louis Vuitton ou Paris Musées. 

Le chatbot du Centre Pompidou vise un public « plus jeune, habitué à utiliser un smartphone », d’après Ask Mona. 113 œuvres de la collection sont traitées, en français, anglais et bientôt espagnol. 

L’outil a deux visées : l’un est pratique, avec un contenu concernant tarifs, horaires et programmation. L’autre concerne la collection : le chatbot est pensé comme un support de « médiation sur mesure ». Il est composé de contenus exclusifs : contexte historique, anecdotes, podcasts ou vidéos. Ceux-ci sont activés grâce à un système de reconnaissance d’images dans l’exposition. 

Ask Mona vise à travailler avec plus de 1 000 institutions culturelles d’ici 2025, pour toucher jusqu'à 500 millions de visiteurs. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)