Publics

Mesures sanitaires : le Ministère de la Culture publie des guides par discipline artistique

Par Thomas Corlin | le | Normes erp, réglementation sonore

À l’approche d’une saison culturelle sous contraintes sanitaires, le Ministère de la Culture a finalisé un guide en ligne pour adapter lieux et événements culturels à la lutte contre la Covid, en collaboration avec les acteurs sur le terrain et les services de santé.

Domaine par domaine, les fiches aident à sécuriser les conditions de travail du secteur artistique.
Domaine par domaine, les fiches aident à sécuriser les conditions de travail du secteur artistique.

Fruit d’un travail méticuleux depuis la sortie du confinement, le Ministère de la Culture a mis en ligne des fiches de recommandations sanitaires à l’adresse des différentes branches du secteur pour contrer la propagation du virus. Théâtre, musique, cirque, arts de la rue, danse, mais aussi espaces d’exposition, ateliers, festivals et cinéma en plein air : chaque situation propre à chaque domaine est traitée, de l’exercice du travail des équipes à l’accueil du public.

La plupart des fiches prennent soin de rappeler la responsabilité légale des employeurs et les devoirs des salariés : actualisation du Document Unique, protection de la santé mentale et physique des employés, mise à disposition des équipements nécessaires, respect des mesures sanitaires pour toutes les personnes travaillant dans la structure. Il est également indiqué qu'un employé ne peut être contraint à passer un test sérologique pour déterminer s’il a eu ou non la Covid-19.

Distanciation, désinfection, non-partage des outils de travail, régulation des flux, limitation des activités interactives, gestion des déchets…

Élaborées en prenant acte des recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique (du 24 avril), du protocole de déconfinement du Ministère du Travail et des diverses expériences des professionnels sur le terrain, ces fiches conservent une valeur indicative. Néanmoins, il y est précisé qu’il est « indispensable que l’employeur s’assure de sa capacité à mettre en place les mesures adaptées et à les faire appliquer pour chacune d’elles. Dans le cas contraire, leur reprise doit être repoussée jusqu’à ce que les conditions sanitaires le permettent. »

Dans le détail, les fiches recensent des mesures désormais bien connues : distanciation, désinfection, non-partage des outils de travail, régulation des flux, limitation des activités interactives, gestion des déchets, etc. Toutes les fiches répondent aux conditions de travail propres à chaque discipline et proposent une démarche à suivre pour les sécuriser. Elles sont consultables gratuitement en ligne

Aujourd’hui vendredi 24 juillet, un conseil de défense nationale se penche sur de nouvelles mesures à prendre, à la lumière de l'évolution du virus. À ce jour, les événements réunissant plus de 10 personnes doivent faire l’objet d’une déclaration en préfecture précisant les mesures prises pour respecter les gestes-barrières, et les rassemblements de plus de 5 000 personnes sont interdits au moins jusqu’au 31 août 2020. 

Transférer cet article à un(e) ami(e)