Publics

Éco-responsabilité et accueil public : Oscar, l’art de l’impression engagée

Le | Contenu sponsorisé - Sécurité, accueil

Billetterie, badges, bracelets… Depuis bientôt trente ans, la société Oscar propose aux organisateurs d’événements culturels une gamme complète de produits pour gérer les accès et identifier les participants. Et elle s’inscrit dans une démarche globale de développement durable et de responsabilité sociétale.

Les produits Oscar, soucieux de responsabilité écologique. - © Oscar
Les produits Oscar, soucieux de responsabilité écologique. - © Oscar

Présente depuis 1994 dans le secteur de la billetterie en France, l’entreprise Oscar propose des billets imprimés et en ligne ainsi que des solutions pratiques pour faciliter la gestion et l’identification des visiteurs sur un événement. Une longévité qui s’explique selon Julie Failler, co-dirigeante de cette société nantaise, par « la réactivité d’Oscar à concevoir des produits esthétiques de qualité et à conseiller ses clients pour les accompagner au mieux vers une démarche toujours plus respectueuse de l’environnement et de la société ».

Une création personnalisée

« Votre billetterie en 48 heures », telle reste la promesse inchangée d’Oscar dont l’expertise est d’abord celle de créer des billets conformes à la législation et personnalisés à l’image de ses clients. « Chaque billet est unique car numéroté mais il faut être capable de l’adapter à la charte graphique de chaque organisateur », explique Julie Failler. Pour cela, le studio graphique de l’entreprise française est toujours force de propositions technologiques avec des idées qui se déploient sur tous les supports. Petit à petit, le billet Oscar a pris son envol. « En plus de la billetterie, nous avons étoffé notre catalogue avec une gamme complète d’accessoires », raconte Julie Failler. Pour identifier visuellement un événement, Oscar propose par exemple du badge tissu autocollant sur les vêtements ou de la vitrophanie sur mesure, c’est-à-dire des stickers personnalisés à coller à l’intérieur du pare-brise d’une voiture.

Des produits écoresponsables

À la sortie d’un concert ou d’un festival culturel, qui n’a pas gardé son billet ou son badge et son lacet tour de cou en souvenir ? Certains les collectionnent tandis que d’autres préfèrent les jeter. « Les organisateurs d’événements culturels qui font appel à nous ont à cœur de limiter leurs déchets et leur empreinte carbone. C’est pourquoi, quand cela est possible, nous leur proposons des alternatives écoresponsables et sommes transparents sur les lieux de fabrication et la composition des produits  », explique Sandrine Billard, directrice commerciale.

À commencer par la billetterie : l’impression se fait dans l’atelier d’Oscar à Nantes sur du papier certifié issu de forêts durablement gérées. « Nous sommes labellisés Imprim’Vert, précise la co-dirigeante. Cela veut dire notamment que nous trions et éliminons en bonne et due forme nos déchets, que nous n’utilisons pas de produits toxiques et que suivons attentivement notre consommation énergétique. » En 2022, Oscar débutera son bilan carbone, en toute transparence.

Bracelets d’identification en polyester recyclé, bio-badges à base de bois et maïs, cartes et badges en papier recyclé ou minéral… Oscar propose une large gamme de produits écoresponsables. Néanmoins, comme le précise Sandrine Billard : « Tout n’est pas recyclable, recyclé ou biodégradable. Le plus important c’est la bonne utilisation du bon produit. » Ainsi, pour le staff des tournées, l’entreprise confectionne des badges en PVC « solides et résistants, ce qui garantit une utilisation de longue durée. Lorsque la tournée est terminée, nos clients peuvent nous renvoyer leurs cartes et nous les faisons alors recycler dans une filière adaptée ». A contrario, faute de filière de recyclage pour le moment pour les lacets tour de cou, « nous sensibilisons en amont nos clients et réfléchissons avec eux sur des solutions pour les réutiliser. Nous leur conseillons, par exemple, de ne pas les millésimer et d’installer des bacs visibles à la sortie de l’événement pour les récupérer en vue de les réutiliser par la suite. » Rien ne se perd, rien ne se crée…

L’atelier d’Oscar, entreprise nantaise insérée dans un réseau local écoresponsable. - © D.R.
L’atelier d’Oscar, entreprise nantaise insérée dans un réseau local écoresponsable. - © D.R.

Agir en réseau

Les manifestations publiques génèrent en effet des impacts sur l’environnement : déchets, CO2, biodiversité. Oscar fait sa part pour réduire son empreinte carbone mais « mutualiser les énergies au service d’événements toujours plus écoresponsables, c’est aussi notre moteur », insiste Julie Failler. L’entreprise a donc rejoint le Réseau Eco EVEnement (REEVE) qui fédère des lieux, des organisateurs, des collectivités territoriales ainsi que des prestataires autour d’un objectif commun : partager des solutions au service d’éco-manifestations. L’annuaire du Club des écoprestataires de l’événementiel du REEVE « recense des prestataires qui proposent des biens et des services pertinents et responsables. Les initiatives innovantes foisonnent dans de nombreux domaines. Ce support permet de les faire connaître à nos clients », explique Julie Failler. Et de conclure : « Tous ces projets structurants sont une manière pour nous de continuer à préparer l’avenir » et d’imprimer le savoir-faire d’Oscar toujours un peu plus dans l’air du temps.

Les conseils d’Oscar pour un éco-événement

• Sensibiliser le public pour récupérer à la sortie de l’événement tous les produits qu’il ne désire pas conserver.

      - S’ils sont recyclables, cela permettra de tracer les déchets vers la bonne filière.
      - Si, comme pour les lacets tour de cou, il n’existe pas encore de filière de recyclage en France, ils pourront être réutilisés sur le long terme, d’autant plus s’ils ne sont pas millésimés !

• Pour les vestiaires d’un lieu fixe, plutôt que des coupons en papier à usage unique, optez pour des bracelets en silicone fabriqués en Europe : un pour la personne, un autre pour le cintre. Plus facile à retrouver en fin de soirée et une utilisation très longue durée garantie !

•  Proposez des badges avec aimant en métal plutôt qu’une épingle. Ce système ludique évite d’abîmer les vêtements et l’aimant peut être recyclé.

•  Toujours valider un BAT (« bon à tirer ») avant de donner son accord pour lancer une production. S’en passer, c’est s’exposer à recevoir un produit non conforme à ses attentes et, par conséquent, à générer de la surproduction quand les commandes sont réimprimées.

Pour en savoir plus:

Transférer cet article à un(e) ami(e)